Paysagiste 38

04.11.93.15.27

Comment réaliser la pose de drain et d’un puits perdu ?

Pour éviter que les eaux de pluie ne s’infiltrent dans le sol et le rendent humide, notre entreprise vous propose deux types de solutions. La première est la mise en place d’un drain à travers la technique de drainage. Il s’agit ici de poser une structure qui a pour objectif de drainer le sol de votre jardin. La deuxième est la création d’un puits perdu qui permet d’évacuer les eaux de pluie, des fontaines et des sources. Ces deux techniques semblent être faciles, mais elles requièrent l’intervention d’un professionnel. Nous mettons à votre service, notre savoir-faire en matière d’aménagements paysager pour réaliser un drain et un puits perdu dans votre jardin.

puit perdu

Le drainage pour éviter l’infiltration

Pour poser un drain, notre équipe œuvre de manière rapide, soignée et efficace. En premier lieu, on creuse une tranchée avec une bêche ou un louchet. On façonne une légère pente au fond de chacune pour que l’eau collectée s’écoule par gravitation. Ensuite, on applique un feutre de jardin, épais et imputrescible au fond des tranchées ainsi que sur les parois pour éviter que les fines particules de terres obstruent les tranchées. Ensuite, on dépose sur le feutre et au fond des tranchées une gaine perforée en PVC. Elle sert à collecter l’eau du sous-sol. Pour la finition, on recouvre la gaine et on rebouche les tranchées avec du gravier. On replie les pans du feutre sur le drain et on comble le reste avec de la terre végétale.

Le puits perdu pour évacuer les eaux de pluie

Le puits perdu est une technique ancienne qui consiste à faire un trou vertical creusé dans le sol afin d’y évacuer les eaux de pluie. On consolide avec des couronnes perforées en béton. Selon les règlements d’habitation, le puits perdu doit se trouver au minimum à 4 mètres de distance de l’habitation. Pour réaliser ce travail, nous utilisons la technique de forage. Mais elle doit tenir compte du type et de la qualité du sol. Pour un sol imperméable par exemple, un trou de 5 à 25 mètres de profondeur est requis. Pour un sol perméable, un trou de 2,5 mètres de profondeur peut faire l’affaire. Avant d’engager les étapes de construction, nous étudions toujours le type et la qualité du sol. C’est après cela que nous pouvons déterminer si la réalisation du puits perdu est envisageable sur votre terrain. N’hésitez pas à nous contacter pour un diagnostic et un devis.

Zone d'intervention (38)

Services (38)

Des prestataires du département, autres spécialités :

Liens promotionnels